Stages

Stages financés en 2020

Développement de l'application mobile APP_ULISS dédiée à la navigation temps réel des piétons

  • Stagiaire : Pierre-Olivier COJEAN
  • Dates : 6 avril au 3 juillet 2020
  • Encadrant : Céline RAGOIN (AME/GEOLOC)

Le laboratoire a récemment développé la suite matérielle et logicielle : ULISS ("Ubiquitous Localization with Inertial Sensors and Satellites"). ULISS est un système réparti entre une intelligence embarquée à bord d'un boitier électronique dénommé ULISS, et un système de contrôle et de visualisation fonctionnant sur smartphone baptisé APP_ULISS.

Objectifs du stage : développer la version 2 de APP_ULISS qui devra permettre le déploiement du mode "Navigation temps réel" sur un smartphone récent à partir d'un code existant ne compilant plus.

Système simplifié d’instrumentation des chaussées

  • Stagiaire : Yudong Liang
  • Dates : 14 avril au 11 septembre 2020
  • Encadrant : Franziska SCHMIDT (MAST/EMGCU)

Le projet proposé vise à mettre au point et tester un système de mesure des charges des poids lourds, pouvant être couplé avec les systèmes actuels de monitoring des chaussées développés à l’IFSTTAR. L’objectif est de proposer un système plus simple et d’un coût bien inférieur aux stations de pesage classiques, tout en étant d’une précision acceptable, et compatible avec les systèmes d’acquisition Pégase, bien adaptés aux mesures à distance.

Suivi des infrastructures et des usages par l'exploitation des données des ponts instrumentés

  • Stagiaire : Franck DETURCHE-DURA
  • Dates : 4 mai au 31 juillet 2020
  • Encadrant : Jean-François BERCHER (ESIEE/LIGM)

    Le travail proposé vise à développer une solution légère et faible coût pour le suivi du trafic et la surveillance d'ouvrages, suite à l'installation de capteurs de déformations sur des ouvrages d'art.
    Il permettra notamment la détection de grosses anomalies d'ouvrage, de surcharges de poids-lourds, l'analyse du trafic et des usages, avec la détection et classification automatique des véhicules empruntant le pont instrumenté.

    Le cadre est celui du pesage en marche par ponts instrumentés, qui consiste à enregistrer des signaux de déformation lors du passage de poids lourds sur un ouvrage.
    Par calcul inverse, il est alors possible de (i) détecter le passage des véhicules, (ii) identifier le type de véhicule et (iii) remonter jusqu’aux poids et dimensions des poids lourds. La ligne d'influence, qui doit être identifiée, est caractéristique de l'ouvrage. La comparaison entre la ligne d'influence identifiée et les modèles physiques de l'ouvrage peut permettre de détecter des anomalies d'ouvrage.

    Stages financés en 2019

    Analyse critique du bilan CO2 de la logistique affiché par la Ville de Paris au vu du développement des nouvelles pratiques de livraisons urbaines

    • Stagiaire : Bopha Chhun
    • Dates : 1er mars au 31 août 2019
    • Encadrant : Laetitia DABLANC (AME/SPLOTT-LVMT)

    Les plates-formes numériques de livraisons urbaines instantanées confirment leur développement (hausse de la demande, structuration de l'offre, accroissement fort du nombre de créations d'auto entreprises de livraison, récemment souligné par l'Insee pour l'année 2018). Le stage vise à évaluer l'impact actuel et tendanciel de ces nouvelles pratiques sur la mobilité urbaine et sur le bilan CO2 de cette mobilité. La mobilité est entendue dans les deux sens: celle des consommateurs et celle des livreurs. Le territoire parisien ou grand-parisien sera privilégié.

    Développement d’une application de positionnement GNSS sous Android incluant les données Galileo

    • Stagiaire : Antoine Grenier
    • Dates : 23 avril au 27 septembre 2019
    • Encadrant : Valérie RENAUDIN (AME/GEOLOC)
    • Compréhension et prise en main du code existant et des techniques utilisées
    • Étude des différences entre les observables GPS, Glonass et Galileo
    • Implémentation d’une méthode de calcul prenant en compte les trois constellations
    • Adaptation de l’application pour un capteur bi-fréquence
    • Tester et qualifier la solution de calcul de position

    Intégration de composantes V2V structurées au moyen du clustering Chain-Branch-Leaf dans une infrastructure de réseau véhiculaire – Évaluation sur un cas d’étude relatif aux applications ADA

    • Stagiaire : Ali El Zein
    • Dates : 13 mai au 30 septembre 2019
    • Encadrant : Martine WAHL (Cosys/LEOST)

      Ce stage contribue à l'élaboration et la compréhension des enjeux technologiques de la mobilité connectée. Assurer une continuité de service des communications intervéhiculaires en voisinages proches et lointains, notamment en cas de défaillance de l'infrastructure, sera primordiale pour permettre un fonctionnement correct des applications coopératives d'aide à la conduite dans le contexte de l'automatisation de la conduite. Cependant, les connexions et déconnexions intempestives des liens dues à la forte mobilité des véhicules réduisent les capacités de communication en termes de débit réel. En proposant de travailler sur une stratégie de répartition du trafic entre communications V2V et V2I, le stage a pour objet d'apporter des éléments de réponses à l'optimisation du transfert des flux de données nécessaires aux applications ADAS en environnement fortement perturbé.

      Stages financés en 2018

      Applications d’analyses et de (géo)visualisations de données d’interactions territoriales

      • Stagiaire : Alain Nguyen
      • Dates : 19 mars au 5 septembre 2018
      • Encadrant : Françoise BAHOKEN (AME/SPLOTT)

      Le stage s’inscrit dans le cadre de gFlowiz (geographic FLOWs vIZualisation), une nouvelle action incitative de recherche financée par la Direction Scientifique de l’IFSTTAR (2018-2020). Cette action, portée par AME-SPLOTT et GRETTIA-COSYS, s’inscrit dans les défis des axes Mobilités et Territoires visant à accroître la compréhension des déterminants géographiques de la mobilité de biens et de personnes. Le stage porte sur le premier temps de gFlowiz, à savoir : réaliser un état de l’art des applications de géo visualisation d’interactions géographiques existantes (de type flux, mouvement ou trafic), des techniques et des technologies mobilisées ; proposer une méthode de conception et de développement pour un prototype d’application (méthode d’analyse des besoins, identification des fonctions utiles, classement des solutions disponibles).

      Développement Android d’algorithmes de géolocalisation GNSS avec utilisation de RawData

      • Stagiaire : José Gilberto Resendiz Fonseca
      • Dates : 26 mars au 20 juillet 2018
      • Encadrant : Miguel ORTIZ (AME/GEOLOC)
      • Découverte et assimilation des techniques de localisation par GNSS
      • Installation de l’environnement de développement Android
      • Lecture et assimilation du White Paper de la GSA concernant l’utilisation des rawdata sous Android :
      • Codage / programmation des algorithmes GEOLOC sur smartphone Huawei P10 spécialement acheté pour le stage.
      • Test / validation par les moyens d’essais propres à GEOLOC

      Conditions de travail des livreurs à vélo pour les plateformes numériques

      • Stagiaire : Tony Gautrand
      • Dates : 3 avril au 31 juillet 2018
      • Encadrant :Pétronille REME-HARNAY (AME/SPLOTT)

      Le stagiaire réalisera un travail de terrain et de recherches qui participera à l’évaluation de l’ubérisation dans le transport routier de marchandises. Il participera au recueil de données qualitatives et quantitatives, par la conduite d’entretiens et l’administration de questionnaires auprès des livreurs à vélo à Paris. Il participe aussi à la collecte d’informations pour nourrir la rédaction du rapport final du projet.

      Les applications de livraisons instantanées : nouveaux services et nouveaux métiers en ville : les nouveaux services de livraison instantanée à vélo, comment devra s’adapter la ville « cyclable »?

      • Stagiaire : Zacharie CHEBANCE
      • Dates : 15 juin au 14 décembre 2018
      • Encadrant : Laetitia DABLANC (AME/SPLOTT)

      Participation à une enquête auprès des coursiers auto entrepreneurs de la livraison à domicile en moins de deux heures (« livraison instantanée »), analyse des résultats de l’enquête, comparaison avec une enquête précédente, identification des changements, identification des facteurs de croissance de ce nouveau secteur de la logistique urbaine. Une revue de la littérature et des comparaisons internationales feront partie du travail.